vendredi – 26 août, 22:15
The Thurston Moore Group US

Alors que, parfois, lors de moments de solitude ou d’égarements, on croit à une mort certaine de la guitare, une agonie annoncée depuis quelques années déjà, quelques notes de Jazzmaster jouées par les mains d’un artisan ayant passé sa vie à gagner en expertise suffisent à nous rassurer : sa voix, par son intemporalité, reste actuelle. C’est ce qu’on ressent à l’écoute des premières notes du dernier album solo de Thurston Moore, The Best Day, sorti chez les fidèles de Matador. Car oui, l’homme a de quoi défendre cette voix. Peu importent les exploits musicaux réalisés dans le passé (Sonic Youth et autres), le musicien n’a pas le regard rivé vers le passé. Ses compositions nouvelles - qu’il viendra jouer avec son propre groupe composé de Steve Shelley (Sonic Youth), Deb Googe (My Bloody Valentine, Primal Scream) et James Sedwards (Nought) - restent actuelles, peut-être par l’amour sincère qu’il porte à son instrument, un amour brutal, soudain, transformé par les années en une tendresse érotique. Et comme tu dis dans ton disque : "that’s why I love you forever more". Ou peut-être était-ce Moore.